dimanche 16 mars 2008

Un petit temps de tranquillité

Je ne passe pas autant de temps que je voudrais sur ce blog ; à chaque fois que j'y viens, c'est en coup de vent car cela fait longtemps et je dois "faire vite" car j'ai encore une liste de choses à faire longue comme le bras. J'ai amassé des photos pour un sujet bien particulier et je n'ai jamais trouvé l'occasion d'écrire et un beau jour je me dis "c'est trop tard". C'est dommage car il y a beaucoup plus en moi que le côté terre à terre de la fée du logis qui volette dans sa maison et pense à sa déco. Et même si mon jardin compte pour moi, énormément, ce n'est pas juste en temps que jardin, mais en temps que partie de moi-même - il reflète ma vision du monde, et sa création est accompagnée de beaucoup de réflexions et d'interrogations liées à des sujets métaphysiques et universels, mais qui sont passées sous silence faute de temps. Je dois condenser et me concentrer sur l'essentiel, et ce sont souvent les choses les plus négatives ou les plus pesantes dont on se débarasse en premier... ce qui peut donner une impression de pessimisme parfois. C'est vrai que ça fait aussi partie de ma nature : il m'arrive peu souvent, mais intensément, de ressentir un profond découragement et c'est comme si tout était irrécupérable. Et puis avec un peu de recul et de sagesse acquis lors de mes voyages et de mes expériences passées - desquels j'aimerais bien aussi parler plus en détails - je me rends compte que tout n'est pas aussi noir qu'il n'y paraît, qu'il y a toujours une lueur d'espoir pour l'humanité et que même si ce monde me paraît tordu j'ai de la chance d'y vivre.
Donc je prends un peu de temps pour parler d'amour. Le mois dernier c'était la Saint Valentin ; je ne suis pas du tout de celles qui exigent de riches bijoux ou une sortie dans un restaurant huppé une fois par an pour avoir une preuve que mon mari m'aime. Je ne lui fais pas la tête pendant une semaine s'il oublie de me faire un petit cadeau de jour-là. (même si je ne dis jamais non à un bouquet de fleurs !) Je n'aime pas le côté commercial et clinquant de ces fêtes (comme Noël, Halloween, et tout le reste...) et pour moi, c'est moins important que notre anniversaire de mariage qui a lieu la semaine d'après, le 20 février (un jour mémorable et plein d'émotions, que je revivrais très volontiers).

Mais il est vrai qu'en tant que "jeunes" parents très actifs et souvent débordés, il est bon de s'arrêter deux minutes et de se souvenir qu'à une époque, nous avions d'autres préoccupations que les factures et les inscriptions à l'école, nous pouvions prendre un repas tranquillement et discuter de notre journée, de nos projets, sans être interrompus ou devoir nous lever toutes les deux minutes - mes week-ends étaient calmes, mon travail était plus vite fait, et nous pouvions sortir en randonnée quand nous le voulions et être partis en 10 minutes ! Ces jours-là semblent bien loin, mais quelle émotion de trouver ce magnifique cadeau de mon mari, aidé par les filles qui voulaient aussi dire à leur maman qu'elles l'aiment... Pour moi, cette essence de l'amour qu'ils me portent vaut bien plus que tous les biens terrestres.

I don't spend as much time as I would like on my blog ; whenever I sit down and write, I do it in a hurry because I hadn't found the time earlier and I still have a to-do list as long as my arm. I take pictures, I have a subject in mind and one day I realize "it's too late, too much time has passed". It's a pity because there is much more to me than just the mundane "house fairy" flying through her home and thinking about the decoration. And even if my garden means a whole lot to me, it's not just as a garden, but as a part of myself - it reflects my vision of the world, and its creation goes hand in hand with many interrogations, wonderings and reflexions about universal and spiritual matters that don't show up here for lack of time. I have to focuse and I often get rid of the negative things that are weighing me down first... which can give an overall impression of pessimism. Well it's true that this is also a part of me : I can seldom, but very intensely, feel a very deep despair and feel as if everything was lost. Then with a little distance and the wisdom I gained from my past experiences and travels - of which I would love to talk more - I realize everything is not so dark as it seems, there is always a small hope for humanity and even if this world seems really twisted and weird, I'm lucky to be a part of it.

So now I'll take a little time to talk about love. Last month was Valentine's Day ; I'm not the kind of woman who wants diamond rings or an evening at an expensive restaurant just once a year, as a proof my husband loves mes. I don't sulk a whole week if he forgot what day it is. (though I never refuse a bunch of flowers !) I don't like the glittery commercial side of that day (same goes for Christmas, Halloween, etc.) and to me it's not as important as our wedding anniversary the week after, on Feb. 20 (a memorable day, full of emotions, I would gladly go through it all again !)
But it's true that as "young", active and more often than not, overwhelmed parents, it's nice to stop for a minute and be reminded that once upon a time, we had other preoccupations than the bills and school registrations, we could have a quiet meal and quietly talk about our day, our hopes and our projects for the future, without being interrupted or having to get up every two minutes - my week-ends were quiet, my work was done more quickly, within 10 minutes we could be ready to go hiking, whenever we wanted ! These days seem long gone now, but how nice to find this nice gift from my husband, with the help of my girls who also wanted to show their mommy how much they love her... to me, this essence of the love they have for me is worth so much more than any of the earthly goods.

4 commentaires:

Webcam a dit…

Hello. This post is likeable, and your blog is very interesting, congratulations :-). I will add in my blogroll =). If possible gives a last there on my blog, it is about the Webcam, I hope you enjoy. The address is http://webcam-brasil.blogspot.com. A hug.

Mia a dit…

Dear Carole! Thank you sooooo much for your lovely commenta in my blog! I truly appreciate them. I had a wonderful time in Nice, and hope to return one day. And if I ever come to your part of France, I will let you know. It was wonderful to read your input about the french and the colour combination of blue and white. The "French country style" is all the rage here in Scandinavia at the moment. But in the style (which I am afraid is more the result of our idea of the french style), the "accepted" colours are white, offwhite, beige and linen colour. I tend to prefer more colour... and as you can see from my blog, blue and white are "my" colours. As for the tea towels in Nice, they were all in red and white, or red and natural (the colour I think of as "real" french colours). Thank you too for the information of the soaps... they were definitely in plentiful supply in Nice.

Kötéltáncos a dit…

Köszönöm szépen a látogatásod! :o)

Most voltunk "nálatok". :o) Nem győztem vásárolni a patchwork újságokat. Nálunk sajnos nincs. Az "Ewa patch"-ből lesz az új táskám. :o)

Fouila a dit…

ma chere fee du logis aujourd'hui,
votre reflexion est commune a toute maman aussi jeune que vous, votre sagesse est acquise, c'est sur!
reste que, le monde que vous voyez a travers la fenetre de votre vie, par des moments de silence, font que , je le conçois , que le monde qui nous entoure, s'est rétrécie énormément, et il ne nous permet plus de rêver comme le faisait ceux d'avant!
la tragedie du monde rentre dans nos demeure!
la joie du monde, arrive par nos fenetre!
les idees preconcues sur l'un ou l'autre, plus pres ou plus loin, nous laissent perplexe!
nous nous aimons, tantot nous nous haïssons, et tout cela inconsciemment, nous regardons nos enfants, et nous cherchons a leur faire évités les accrocs de la vie a venir, car nous meme deja nous les subissons sans le vouloir vraiment car la terre tourne plus vite que notre tête, notre vertige, fait que intérieurement nous sommes mal.
pourtant, l'hirondelle reviens a chaque printemps a son nids d'ete, nous le constatons, helas,sans le voir vraiment!
croyez moi, chere fee du jardin, votre vie est meilleur, que vous ne le croyez, seulement, comme pour apprécier un bon repas il faut etre aussi bien assis!
c'est paradoxale, et pourtant c'est ca une partie du mystère de la vie.
a bientot, si vous le voulez bien, et bisous a vos deux petite coucounettes!